Compteur

vendredi 7 août 2020

[CONGO] RECRUTEMENT POUR DE FUTUR EXPLORATIONS...

 Salutations à tous,

Cela fait déjà un moment que j'ai acheté la règle CONGO de Studio Tomahawk. 

Mais jusqu'à présent je n'y avait jamais joué, car je n'avais pas les figurines. Puis j'ai commencé à joué à PULP ALLEY, et au mois d'avril, je me suis acheté la boite du set d'aventure 1 qui comprenait un lion, un gorille deux crocodiles, des porteurs, une princesse, un esclave et un prêtre dans l'idée de faire des partie en Afrique pour Pulp Alley.

Puis de fil en aiguille, en lisant le CR de la campagne MUNGO MAH LOBEH sur le Blog du Studio dont voici les liens des différentes CR.

CONGO – MUNGO MAH LOBEH – COMPTE RENDU DE PARTIE 1/7

CONGO – MUNGO MAH LOBEH – COMPTE RENDU DE PARTIE 2/7

CONGO – MUNGO MAH LOBEH – COMPTE RENDU DE PARTIE 3/7

CONGO – MUNGO MAH LOBEH – COMPTE RENDU DE PARTIE 4/7

CONGO – MUNGO MAH LOBEH – COMPTE RENDU DE PARTIE 5/7

CONGO – MUNGO MAH LOBEH – COMPTE RENDU DE PARTIE 6/7

CONGO – MUNGO MAH LOBEH – COMPTE RENDU DE PARTIE 7/7

Après cette lecture, j'ai voulu en savoir plus, sur ce supplément et cette campagne. 

Je l'ai donc acheté ainsi que deux starters pour former mes colonnes (les expéditions de blanc et la Tribu des Forêts).

J'ai également acheté sur Ebay 3 Hyènes, un Hippopotame, deux Léopards et 5 Gnous pour meubler la table ou les divers rencontres.

Mais trêve de bavardage, voici donc les premières photos de mes figurines, j'ai débuté par la boite de l'expédition de Blanc et du set d'aventure 1.

On commence avec :

Les Novices

Les Askaris


Les Ruga-Rugas

Les Supplétifs (ou Soldats "Askaris Entrainés" d'ou les mêmes couleurs de vêtements)

Le Gorille

et le Lion


La suite sera pour bientôt, car je dois finaliser les socles des porteurs, du Kirangozi, de la princesse, de l'esclave et des 4 crocodiles (oui 4), car j'ai dupliqué l'un d'entre eu pour représenter deux crocodiles nageant dans l'eau, mais vous les verrez bientôt.

Voilà, ce sera tout pour aujourd'hui.

Je vous dit à bientôt pour la suite...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire